Accueil Remonter

                                Silice

 

            
                                                            cristal de roche  à âme  SiO2    Pakistan           

 

Genèse

Quelques éléments ont été donnés dans les Généralités. Il est dit que l'origine de la silice est dans le manteau,
zone de convection de la chaleur et zone de transformation des substances.
Elle y est prépondérante en masse, sous la forme de silicates (péridotites, olivines, pyroxènes...) et "migre"
vers la croûte océanique d'une part avec les basaltes et vers la croûte continentale d'autre part avec les granites.
La répartition en pourcentage de la masse terrestre est de 32% pour la silice essentiellement dans le manteau,
dans l'écorce mais absente du noyau.

On retrouve la silice dans les zones périphériques des granites (pegmatite par exemple),
dans les filons hydrothermaux, dans les roches métamorphiques et sédimentaires.

Nous verrons plus loin les propriétés de la silice en rapport avec le vivant, mais retenez que son utilité en
médecine humaine est primordiale (voir bibliographie).

Métamorphose

Dans l'écorce terrestre, on trouve une substance pure SiO2 (sous quatre variantes) et qui représente environ 12,5%
de cette écorce.

- une forme colloïdale l'opale (gel solide amorphe) SiO2 nH2O (6 à 12% d'eau).
  dureté = 5,5 à 6,6 (fragile)
  couleur blanc laiteux, noir, rouge, brun, bleu, vert
  déposée à basse température par les eaux chargées en silice; remplit les fissures dans toutes les roches
  (principalement sources chaudes, geysers).
  constitue le squelette d'organismes tels que les éponges
  composante de certaines roches sédimentaires
  abondant

 


                        opale  SiO2  Brésil                                            

                                                                                   
                                                                                                           opale poreuse  SiO2  volcan Solfatare  Italie                                

                                                                                              

- une forme micro-cristalline + pores microscopiques avec calcédoine, cornaline, jaspe...
  dureté = 6 à 7
  cristaux de quartz minuscules
  uniformément colorée gris, gris bleu, gris vert, rouge, noir 
  précipite à partir de solutions riches en silice et tapisse les cavités; forme des amas de substitution dans diverses
  roches, sources chaudes, roches sédimentaires
  abondant

 


     calcédoine opale  SiO2  Nouveau Mexique

                                                                                  
                                                                                      
       jaspe orbiculaire  SiO2   Massif de l'Esterel  France

 

- une forme à cristaux fins en bandes ou zones de couleurs circulaires avec agate, onyx...
  dureté = 6/7 (variétés de calcédoine)
  mélange de couleurs blanc, vert, brun, rouge, noir
  remplit les cavités dans les laves
  fréquent dans les régions volcaniques

 


                     agate  SiO2  Massif central

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                    
                                                                                                                                    agate SiO2  Hérault                         

 

- une forme à grands cristaux avec le quartz rose, fumé....cristal de roche, améthyste, citrine...
  dureté = 7 (fragile)
  couleur blanc, noir, vert, jaune, rose, violet
  système cristallin hexagonal
  dans roches magmatiques, pegmatites, hydrothermales, métamorphiques, sédimentaires
  constituant important des roches "acides" (granite, quartzite)
  abondant

 


                          quartz rose  SiO2  Brésil

                                                                                  
                                                                                                      
     quartz fumé  SiO2  Bulgarie

 

. La silice se manifeste également, au niveau de l'écorce terrestre, sous la forme de silicates (79% de cette écorce);
  ce sont des combinaisons de SiO2 (acide) et métaux (Al, Fe...)Ca, Na, K... avec deux orientations principales:
  - SIMA (silicium - magnésium) des roches basaltiques
  - SIAL (silicium - aluminium) des roches granitiques 
  Ce vocable est actuellement abandonné, mais il a le mérite d'être très compréhensible malgré sa simplicité!

. On trouve ensuite la silice des argiles et roches des sables (interaction de la chaleur, de l'air et de l'eau).

. Enfin la silice dans les organismes vivants, plantes, animaux, êtres humains.

Dans le monde végétal, la silice apporte, dans les herbes, céréales, prêle, par exemple, des "structures" relativement
cassantes, dures; présence souvent substantielle.
Notons que dans la prêle, la silice présente une analogie de composition avec l'opale (structure amorphe, ouverte,
plus assimilable par la plante).
On trouve également dans les plantes, une présence de silice (processuelle, non substantielle); on peut dire aussi:
un processus silice ou silice "homéopathique" comme dans l'arnica, par exemple.

Les roches siliceuses ont une action privilégiée sur les racines des plantes. Les forces solaires, lumineuses,
assimilées par les racines des plantes, grâce à la silice, peuvent agir en direction des fleurs ►
métamorphose de la lumière ► apparition de la couleur lumineuse.

SILICE apporte la forme, la structuration, la chaleur dynamique, la couleur lumineuse.

Les plantes siliceuses sont des plantes vivaces, des arbres à longue durée de vie; les sols sont imperméables à l'eau.

SILICE apporte un processus de nutrition pour la vie au dessous du sol.

Je vous renvoie aux nombreux ouvrages traitant le sujet, en particulier aux explications données en culture
bio-dynamique et autres ouvrages médicaux d'orientation anthroposophique.

 

Rôle de l'air et de l'eau