Roches et Minéraux du Languedoc

Circuit 2 - Rosis

    col de Madale / col de l'Espinouse

Accueil
Perpignan

 

Rosis (757m)

macroNous quittons le col de Madale (692m) direction col de l'Espinouse (1124m) par la D180.
Abandonnons provisoirement les séries de "couverture" (schistesX) ou séries méta-sédimentaires d'âge cambrien-ordovicien (540-435MA), pour nous rapprocher des terrains cristallins (granite, gneiss).

La D180 nous dirige, à travers les micaschistes à dolomies, pendant 1,5km environ jusqu'à Rosis, très joli hameau niché au pied de la montagne du même nom, constituée essentiellement de gneiss oeillés et leptynitiques, et au bord du ruisseau...Rosis!
La nature est ici préservée, verdoyante, apaisée.

Rosis est un village des Hauts cantons de 300 habitants environ, situé à 10km de Lamalou les bains.
Selon l'historique de la commune, Rosis, anciennement St Gervais-Terre foraine, tire son nom depuis 1827, d'un seigneur de Rosis: Pierre Joseph de Portalon, décédé dans sa maison de Rosis en 1829. Mais au fait, où sommes nous?  et qu'est ce que la Montagne noire?

Je ne développe pas, je vous renvoie aux ouvrages cités dans le sujet du site, mais un petit mot tout de même! 
Nous sommes au sud du Massif central.
La mise ne place de la plupart des structures de la Montagne noire a été liée aux mouvements les plus importants de la chaîne hercynienne (340-330MA). Ses terrains cristallins et métamorphiques primitifs forment, en fait, le vieux socle de cette chaîne.
La chaîne hercynienne s'étendait sur près de 3000km et on estime sa largeur à 700km environ! elle était comparable à l'Himalaya actuel.
Ses vestiges en Europe affleurent au Portugal, en Montagne noire, en Ardennes, dans les Vosges, en Bohème.

On peut difficilement imaginer, lorsqu'on foule les roches des Monts de l'Espinouse et du Caroux, ce qu'était vraiment cette colossale chaîne hercynienne, mais avec un peu d'ouverture d'esprit et de sensibilité, on peut ressentir, peut-être, malgré tout cette "dynamique" ancienne! 
En parcourant la Montagne noire, nous touchons du doigt (si l'on peut dire!) les conséquences de toutes ces transformations: orogenèse hercynienne, érosion, séparation des continents, érection des Alpes, des Pyrénées, plissement, etc...
le processus vital de notre planète en quelque sorte...et qui se poursuit encore aujourd'hui!

En abordant le "synclinal" de Rosis (synclinal ,selon le dictionnaire de géologie de A.Foucault et J.F.Raoult: "pli où les éléments situés à l'intérieur de la courbure étaient, avant la déformation, les plus hauts") jusqu'à Douch, nous sommes encore au coeur des micaschistes plus ou moins riches en feldspaths, coincés entre l'anticlinal (inverse du synclinal) du Caroux au Sud et celui du Valais au Nord.détail

La traversée de Rosis est très courte! à la sortie, direction col de l'Espinouse, dans le secteur d'un virage serré, N/O, on trouve non seulement des micaschistes X3/X5 très micacés mais aussi des séricitoschistes et des filons de pegmatites à 2 micas.
 

 

 

              

 

Accueil | Perpignan