Roches et Minéraux du Languedoc

Circuit 3 - Caroux

   Dôme du Caroux / Gorges d'Héric

Accueil
Sommet du Caroux

 

Douch (900m)

 

A partir du col de Madale et avant de rejoindre Douch, une petite incursion dans la région de Combes et Le Vernet (extrémité Est du Caroux) par la D 180, nous fait découvrir respectivement les gneiss X4 et X3.

Les gneiss de Combes (X4) sont des paragneiss (issus de roches sédimentaires); ils sont fins,
à micas (biotite, muscovite), fragiles. Ils se transforment très facilement en sable.
Dans ce secteur, la différence d'aspect entre gneiss et schistes n'est pas évidente.

 

gneiss X4 de Combes

 

 

gneiss de Combes  détail

 

Les gneiss du Vernet (X3) entre Combes et Poujol sont plus résistants, en bancs massifs et petits yeux de feldspaths. Contiennent parfois des quartzites.
 

gneiss du Vernet

 

Direction Douch par la D 180, puis à partir de Perpignan la D180E.
Les magnifiques paysages du Parc Naturel Régional du Haut Languedoc nous entraînent
progressivement vers la "Montagne de lumière" (aux dires de certains auteurs), le massif
dôme du Caroux.
 

Impressionnant plateau qui culmine à 1091m, point de rencontre de deux influences climatiques dominantes: la méditerranéenne avec lumière et chaleur, l'océanique avec vents, froid, pluie. Il arrive que même en été, nous ressentions alternativement ces deux aspects dynamiques. Le massif du Caroux est découpé puissamment à l'Est et à l'Ouest par deux spectaculaires et profondes gorges: Les gorges de la Colombière et les gorges d'Héric, paradis des randonneurs, "escaladeurs" mais également des mouflons! Pour les géologues, c'est le domaine des orthogneiss, et autres gneiss oeillés que nous détaillerons plus loin.
 

Comme nous l'avons vu dans les pages précédentes, nous sommes ici dans la zone axiale de 
la montagne noire, partie orientale. Les deux dômes thermiques (Espinouse et Caroux)
sont issus de l'orogenèse hercynienne (340 - 330 Ma), chaîne disparue fin du Permien (245 Ma).
La naissance des Pyrénées (46 - 37 Ma) d'une part, l'érosion d'autre part, a permis l'élévation
des racines de cette chaîne que nous foulons au pied actuellement. Bien que l'interprétation de cette genèse soit encore de nos jours très discutée (voir bibliographie en fin de page), il semblerait que le dôme du Caroux soit principalement formé d'orthogneiss issus du métamorphisme d'un granite calco alcalin d'âge ordovicien (500 - 435 Ma).

Douch est en vue!

 

Douch, Rocs de Cadenague  et Gioulet (1049m)

 

Joli hameau, situé dans le synclinal dit "de Rosis", au coeur des micaschistes et au pied Nord
du Caroux. Point de départ de nombreuses randonnées tant vers l'Espinouse au Nord, le Caroux au Sud et les gorges d'Héric au SO.

 

 

 

Accueil | Sommet du Caroux